Vaut-il mieux acheter ou louer un logement étudiant ?

Le logement est une problématique complexe à gérer lorsque l’on est étudiant, et que l’on fait souvent face à des budgets limités. Agents Meilleurs, spécialiste des évaluations en ligne, a mené une étude auprès des 100 plus grandes villes étudiantes françaises pour savoir s’il est moins cher d’acheter un logement étudiant pour son enfant que de le louer*. Répondre.

Investissement rentable selon le nombre d’années d’études

La location peut effectivement devenir moins rentable que l’achat en fonction de sa durée. En effet, après un certain laps de temps, le montant dépensé en loyer est supérieur aux frais liés à l’achat (frais de notaire, taxe foncière, etc.).

Dans 78 des 100 villes étudiées par les agents Meilleurs, il est plus intéressant d’acheter une maison de 25 mètres carrés pour votre enfant que de la louer s’il poursuit ses études jusqu’à son master (cinq ans) dans la même ville.

Ce nombre tombe à 23 villes si l’étudiant s’arrête au diplôme de la licence (trois ans).

Mulhouse, la ville où le shopping est le plus intéressant

Il vaut mieux acheter un studio de 25m2 à Mulhouse que de le louer. C’est la ville étudiante où l’opération est la plus rentable (pour les villes de plus de 50 000 habitants, avec plus de 10 000 étudiants).

En effet, l’achat d’un tel bien – au prix de 32 441 € frais d’agence et de notaire compris – s’amortit après seulement 1 an et 5 mois. Autrement dit, même si l’étudiant termine un cours de deux ans. Le coût de la location est estimé à 301,3 € par mois, charges comprises et Aide à la Personne au Logement (APL).

A l’inverse, Versailles est la ville de l’ordre où l’achat est le moins intéressant avec un bien qui s’amortit au bout de 8 ans et 5 mois à l’achat (242 423 € pour un studio de 25 m²). Cinq années d’études ne suffisent pas pour consommer cet achat.

Saint-Etienne, Metz… une durée d’amortissement inférieure à trois ans

Dans le classement des 5 meilleurs agents, Saint-Étienne occupe la troisième place parmi les villes de plus de 50 000 habitants, dont plus de 10 000 étudiants, où il vaut mieux acheter. La durée d’amortissement pour l’acquisition de 25 mètres carrés est de 2 ans et 4 mois, avec un prix d’achat de 1 228 euros par mètre carré et un loyer de 14,1 euros par mètre carré.

Metz se classe cinquième avec un amortissement à l’achat de trois ans, un prix d’achat de 2038 euros le mètre carré et un loyer de 16,5 euros le mètre carré.

Achat plus intéressant à Grenoble. Archives Le DL / Jean-Benoit Vini

Besançon, Dijon, Grenoble… Plaisir d’acheter aussi

A Besançon, le délai de remboursement pour l’achat d’un studio de 25 mètres carrés est de 1 an et 11 mois. Elle a 3 ans à Valence, 3 ans et 1 mois à Saint-Martin-d’Hères, 3 ans et 9 mois à Grenoble, 3 ans et 7 mois à Besançon et 3 ans et 5 mois à Avignon.

Barbara Castillo Rico, responsable des études économiques chez Meilleurs Agents confirme.

C’est le cas à Nancy et Dijon où il faut quatre ans ou moins pour réaliser un achat rentable de loyers inférieurs à 313 € dans ces deux villes.

Annecy, Aix-en-Provence… Location de 25 m²

Au contraire, dans des villes étudiantes comme Aix-en-Provence ou Rennes, il faut plus de cinq ans pour rentabiliser son investissement. C’est aussi le cas pour Annecy (7 353 étudiants selon Top Agents) où il faut 5 ans et 11 mois pour rentabiliser cet achat.

A Annecy, il faut 5 ans et 11 mois pour rentabiliser 25 mètres carrés. Archives photos Le DL / Pierre CHARLES

Paris, Lyon, Strasbourg… le loyer est aussi plus rentable

Si le loyer en général est plus intéressant dans les villes où les loyers restent peu chers par rapport au prix au mètre carré, 3 des 11 plus grandes villes de France sont attractives dans le cadre d’un tel investissement. Ainsi, acheter un studio de 25 mètres carrés à Montpellier, Marseille ou Lille reste plus rentable que le louer, avec une durée d’amortissement inférieure à cinq ans.

Dans le reste des grandes villes, il serait préférable de louer un studio aux étudiants. En effet, la durée d’amortissement à Paris est de 6 ans et 10 mois, à Lyon de 6 ans et 7 mois et à Strasbourg de 5 ans et 8 mois.

* Dans le cadre d’un cursus de cinq ans dans la même ville. La durée d’amortissement est définie comme la durée de détention minimale qui ne permet pas de perdre plus d’argent par rapport à la location du même bien.

Source : Meilleurs agents

Demander un loyer pour étudier avant d’acheter

La demande de studios doit être étudiée car il peut être difficile de revendre la propriété si la demande est faible. Par exemple, à Mulhouse, la proportion de locataires en T1 du secteur privé n’est que de 12 %, contre 20 % en moyenne dans l’ensemble des villes étudiantes.

“Ainsi, même en supposant que les prix restent stables dans le temps, rien n’empêche le bien de décliner au fil des ans”, explique Barbara Castillo Rico, responsable des études économiques chez Meilleurs Agents.

Leave a Comment

%d bloggers like this: