Pour près de 60% des Belges, les prix de l’immobilier ne peuvent jamais baisser

Près de six Belges sur dix pensent que les prix de l’immobilier ne pourront jamais baisser, selon le dernier indicateur mensuel d’ING. La majorité des Belges pensent que l’achat d’un bien immobilier est un bon investissement.

Après une forte baisse en mars, le Baromètre des investisseurs ING s’est redressé en avril. À 88 points, il est proche du niveau de février, mais toujours bien en deçà du niveau neutre de 100 points. Le choc de l’invasion russe de l’Ukraine semble avoir été absorbé et les investisseurs deviennent un peu moins pessimistes quant à l’avenir de l’économie.

Le Climat économique il est clair Le meilleur parmi les investisseurs francophones Par rapport aux investisseurs néerlandophones : 30 % des investisseurs francophones voient la lumière au bout du tunnel, contre seulement 22 % des investisseurs néerlandophones.

62%

62% des investisseurs pensent qu’il vaut mieux acheter un logement que le louer.

« Ce n’est pas forcément un indicateur positif car depuis le lancement de l’Investor Scale en 2004, nous constatons que les francophones sont généralement moins positifs sur la situation économique que les néerlandophones. Ce n’est qu’en période de récession ou de chocs majeurs sur les marchés financiers que les néerlandophones ont été plus pessimistes», confirme Peter Vanden Hutt, chef économiste chez ING Belgique.

Les Belges aiment toujours l’immobilier

dans ce sens, Près de six Belges sur 10 (59%) pensent que les prix de l’immobilier ne peuvent jamais baisserSelon le baromètre des investisseurs ING publié vendredi. Cette conviction est un peu plus ancrée dans le sud (64%) que dans le nord du pays (55%). Seul un cinquième des répondants (20%) pense que les prix de l’immobilier peuvent baisser, et certains n’ont pas de réelle conviction à cet égard.

Cependant, l’adage selon lequel le Belge “a une brique dans le ventre” semble être confirmé par la balance ING : 82% des investisseurs déclarent qu’être propriétaire de sa maison est important.

Alors que 32% des répondants estiment que la location offre plus de flexibilité que l’achat, 62% des répondants pensent qu’il vaut mieux acheter une maison que de la louer. Seuls 5% ne sont pas d’accord.


Au sein de la catégorie des plus de 55 ans, davantage de personnes estiment que leur logement est suffisamment isolé et n’envisagent donc pas de s’isoler davantage.

Les jeunes investissent plus pour consommer moins d’énergie

Autre sujet qui inquiète beaucoup de Belges : coût énergétique élevé. Parmi les investisseurs belges propriétaires de leur logement, Près de la moitié (45%) ont des panneaux solairesTandis que 24% ont une pompe à chaleur. Techniques que vous aimez le plus petit population. Plus de la moitié des moins de 55 ans qui ne disposent pas encore de panneaux solaires envisagent d’en installer dans les deux prochaines années.

pour personnes de plus de 55 ans, ce pourcentage est bien inférieur à 30 %. Dans cette catégorie, plus de personnes estiment que leur logement est suffisamment isolé et n’espère pas Alors Plus de solitude.

Leave a Comment

%d bloggers like this: