NFT, commutation ou simple fonctionnement ? 5 parcours à découvrir

D’ici 2021, les symptômes non fongibles sont en augmentation. Inspiré fin 2017 par le phénomène CryptoKitties, NFT est la plus grande crypto-monnaie de l’année. Derrière ce mot se cache une signification différente, mais facile à comprendre. Stocké dans une BlockChain, séparé de chaque NFT, est visible et visible. Cela peut prendre n’importe quelle forme, d’une carte de football à une action NBA, en passant par un gif ou… un simple tweet.

Plongez un peu dans ce beau monde des NFT, avec une sélection (interminable) de cinq programmes passionnants et complètement différents. Attention, vous savez lors de l’achat de NFT, il faut prendre des risques, ils coûtent plus cher. Par conséquent, chaque centime doit être soigneusement considéré.

#1 Sorare : quand le foot rencontre la crypto

Carte gratuite de Karim Benzema © Sorare

Depuis plusieurs mois, Sorare a connu une croissance importante. Cette startup française a créé un jeu qui permet d’utiliser les NFT des joueurs pour gagner des ETH (Ethereum) et/ou des cartes. Avec les meilleures machines de jeu et des équipes avec 128 équipes à ce jour, il y a une victoire. Il n’y a pas si longtemps, Sorare annonçait une levée de fonds de 40 millions d’euros auprès de collecteurs de fonds et de joueurs pro comme Antoine Griezmann.

Dans Sorare, vous devez commencer par obtenir des cartes de vrais joueurs. Chaque joueur reçoit 111 cartes par saison (100 rares, 10 super rares et une unique), et le niveau de rareté déterminera votre action lorsque vous les utiliserez. . Pour acheter une carte à Sorare, vous pouvez passer par la vente (joueurs délivrés par la plateforme), ou le marché secondaire, où d’autres coachs rachètent leurs pépites.

Le deuxième jour de la semaine, vous pouvez participer à un jour de tournoi en choisissant 5 de vos cartes. Votre joueur reçoit ensuite un score basé sur ses performances dans la vie réelle (entre 0 et 100), et un multiplicateur basé sur la rareté et la familiarité de la carte. Si vous voulez en savoir plus sur Sorare, vous pouvez trouver notre avis complet ici.

Le seuil grandit chaque jour, et au mois de mars, plus de 14 millions de dollars* ont été vendus sur la plateforme. Il y a une vraie présence française dans le monde des crypto-monnaies.

#2 NBA Top Shot : leader actuel

Un moment dans le NBA Top Shot

Un moment dans le NBA Top Shot © Lemon Squeezer

Non disponible en France, le NBA Top Shot est actuellement la plus grosse victoire du monde NFT. Grâce à Blockchain Flow, Top Shot est né d’un partenariat entre Dapper Labs et la NBA. Maintenant que la plateforme est tellement ouverte aux collectionneurs, ils peuvent acheter des morceaux de leur jouet préféré.

Comme Sorare, il existe un marché pour revendre plus “occasionnellement”, ces activités concurrentielles en NFT. Contrairement au Top Shot originel, la plateforme propose toujours des achats en ligne de sacs, avec plus ou moins de joueurs. Ils sont très difficiles à obtenir maintenant, car il y a tellement de jouets et il y a si peu de sacs. Si vous êtes tiré pour une “volée”, vous pouvez ouvrir le sac et voir à quoi ressemblent les “temps”.

Vous pouvez les garder, les revendre ou avoir des ennuis, vous donnant des “moments” spéciaux, si vous remplissez les conditions. Top Shot veut aller de l’avant en proposant un jeu mobile, mais pour l’instant le plus gros challenge est de sécuriser la plateforme et de favoriser l’entrée de nouveaux joueurs. Pour les joueurs français, il faut être patient, Top Shot n’est pas disponible. Vous pouvez lire notre NBA Top Shot complet essayer de creuser plus profondément.

En mars, ce plus de 202 millions de dollars* vendus chez Top Shot.

#3 CryptoPunks : la crypto-monnaie CryptoPunks

Les CryptoPunks sont super

Ces petites tablettes ont été vendues 7,8 millions de dollars

Basé sur la blockchain Ethereum, CryptoPunks a été l’un des premiers projets publiés. Les punks ont 10 000 images pixélisées gratuites. A leur sortie, tout le monde était disponible gratuitement, et leur rareté a vu leur prix exploser avec le temps. Pour acheter et revendre des punks, vous pouvez passer par des plateformes comme OpenSea.

La rareté d’un punk tient à ses traits, comme son style, ses accessoires ou ses couleurs. Bien que la plupart des images soient masculines ou féminines, il y a moins de 10 punks différents, elles ont donc une valeur plus élevée et sont plus rares. Leur nombre de joueurs peut augmenter chacun des punks.

Il y a quelques semaines, CryptoPunk faisait 7804 gros titres en se vendant pour 4 200 ETH soit… 7,8 millions de dollars !

A Malachie, Plus de 94 millions de dollars* ont été échangés autour des NFT CryptoPunks.

#4 CryptoKitties : à Dean

CryptoKitties

© CryptoKitties

Comme CryptoPunks, chaque chat numérique (CryptoKittie) est séparé par catégories. Ils sont au coeur d’un jeu dont le but est de collecter le plus d’objets possible. On espère que Tamagotchi 2.0 pourra être alimenté et repensé. En 2018, la plate-forme a connu un revirement inattendu, augmentant le chiffre d’affaires et remplissant la Blockchain Ethereum. Depuis que la première génération était limitée à 50 000 Kitties (Gen 0), le jeu a grandi et plusieurs générations sont arrivées. L’achat/revente est au cœur du dispositif.

CryptoKitties est fabriqué par Dapper Labs, nul autre que le créateur de… Top Shot. Ce projet, qui a été rejeté en raison de ses avantages limités, est donc la raison pour laquelle une personne responsable ne peut être refusée. Surtout, CryptoKitties a permis à Dapper Labs d’apprendre de ses erreurs et de mener la création de FLOW, la Blockchain maison dédiée à la transformation des NFT.

A Malachie, Plus de 2,6 millions de dollars* ont été échangés autour de CryptoKitties.

#5 Rare, OpenSea… seuils

Il est difficile de compléter une sélection de projets NFT sans informer des marchés/ventes supplémentaires. Rare, OpenSea, SuperRare, il existe de nombreuses places de marché pour le NFT.

Ce sont des lieux de prédilection pour les artistes, ils peuvent mettre leurs oeuvres en ligne. L’une des vraies forces de NFT est que le fabricant peut choisir de gagner un pourcentage à chaque nouvel achat. C’est un excellent moyen de les rémunérer à long terme pour leur travail. En tant que propriétaire NFT, vous avez le droit de racheter votre carte Sorare ou CryptoKittie chez OpenSea, mais à vos risques et périls.

Il y en a eu avant, comme l’artiste Beeple, qui réalise une œuvre numérique par jour depuis 14 ans. Ce dernier a organisé une vente aux enchères chez Christies, une ancienne maison de vente aux enchères. Au terme d’une solide saison de vente au cours de laquelle il a oeuvré dans l’ensemble de ses opérations depuis 2007, Quotidien : 5 000 premiers jours, vendu pour 69 millions de dollars.

Alors que l’écosystème NFT regorge de projets loufoques, et que la technologie a été critiquée pour diverses raisons, il sera intéressant de suivre les usages que cette technologie fera dans les années à venir. Quels programmes NFT trouvez-vous intéressants ? Ces choses en valent-elles la peine ? N’hésitez pas à donner votre avis sur les idées…

* Les données de trading proviennent du site Web CryptoSlam, qui suit les transactions en direct.

Leave a Comment

%d bloggers like this: