Investir dans les forêts : Fiducial lance son propre GFI

Fixé

Fiducial Gérance, société de gestion connue pour la performance de ses sept projets industriels (plus de 2 milliards d’euros d’actifs sous gestion), figure parmi les meilleures en lançant son premier groupe d’investissement forestier. Une nouveauté… pas tout à fait nouvelle !

Ce n’est pas une nouvelle variété pour Fiducial Gérance car l’entreprise a plus de 40 ans d’expérience continue dans la gestion forestière et la gestion de fonds pour compte de tiers, gérant six Groupements Fonciers Forestiers (GFF) qui comprennent 36 forêts sur une superficie de plus de 5 000 hectares. Mais cette fois, Fiducial Gérance pourra, avec ce mode récemment mis en place, élargir ses attentes avec une offre publique aux épargnants*. Et elle était en concurrence avec France Vallée, seule société à ce jour à proposer des GFI. La structure IFM permet de constituer un fonds important, et donc avec une meilleure diversification et mutualisation des risques pour les partenaires (diversifiés en termes d’implantations géographiques, d’essences et de maturité des peuplements). Semblable à celles des SCPI à capital variable, cette structure juridique, au même titre que la société civile, implique également une réelle présence
Gouvernance : un conseil de surveillance composé d’associés, un commissaire aux comptes, et la fréquence des évaluations supervisées.
« C’est en quelque sorte une forêt d’intensification durable des cultures », commente Thierry Gave, directeur général de Fiducial Gérance, dont l’objectif est d’avoir des forêts ou des espaces boisés de plus de 50 hectares uniquement en France. ” Forecial, qui renvoie à l’identification, sera investi exclusivement directement dans les massifs forestiers. L’IFM ne peut légalement conserver indirectement une forêt “.

intérêt pour l’investisseur
Ce type d’investissement a l’avantage d’être séparé des marchés financiers et immobiliers. De plus, la demande sur le marché du bois (construction et chauffage) est en augmentation, avec une forte classification de certaines essences.
Inconvénients : Exposition aux intempéries, à la pollution, aux incendies (Notes fiduciaires ils ont une assurance contre les risques d’incendie et de tempête), rendement net plutôt faible compte tenu des coûts. En outre, le document d’informations clés (KID) avertit que “votre perte maximale peut être la totalité de votre investissement” ; Il prévient également que ces stocks ne sont pas liquides : “Ce n’est pas facile de sortir de ce produit.”

attrait fiscal
Il existe des avantages fiscaux pour compenser ces frais :
● Possibilité d’exonération à 100 % des IFI ;
● une réduction d’impôt sur le revenu sur le montant investi (actuellement 18 %, qui devrait passer à 25 % cette année), d’un montant maximum de 50 000 euros (100 000 euros pour un couple marié) ;
● Un abattement de 75% est appliqué à la valeur des actifs forestiers avant le calcul des droits de succession ou de donation.

Le but de ce type d’investissement n’est pas d’en tirer profit car le rendement est faible et la valorisation aussi. Surtout, les avantages fiscaux, notamment le transfert de l’indemnité de mutation à taux réduit à titre gratuit, à un bénéficiaire ou héritier non apparenté de grands patrimoines sous menace de taux élevés sont mis en œuvre.



.

Leave a Comment

%d bloggers like this: