Immobilier sur la Côte d’Azur : Détresse russe à Saint-Jean-Cap Ferrat, paradis des milliardaires

A Saint-Jean-Cap-Ferrat, paradis des milliardaires et des oligarques du luxe, l’impact des sanctions imposées à la Russie au lendemain de la guerre en Ukraine se fait déjà sentir, notamment sur le marché immobilier.

Depuis 2006, les Russes ont regroupé l’immobilier à Saint-Jean-Cap-Ferrat

Dans le Cap Ferrat top secret, la péninsule paradisiaque de la Côte d’Azur célèbre pour les milliardaires russes, les premières difficultés surgissent sous l’effet des sanctions liées à la guerre en Ukraine. ” Les sanctions financières contre la Russie entraîneront un net ralentissement des destinations ultra-luxe comme Saint-Jean-Cap-Ferrat“”, a déclaré à juste titre le président de Coldwell Banker Europa Realty, Laurent Demeure, dans une interview au lendemain de l’invasion de l’Ukraine.

Après les Italiens et les Saoudiens, les clients russes, “exigeants et pressés”, sont arrivés depuis 2006 dans ce cap boisé aux charmantes baies, entre Nice et Monaco, et ont acheté des maisons au prix de 50 millions d’euros.Barbara Benasaya, directrice de l’agence immobilière Pisani Real Estate, explique. ” Ils ont artificiellement augmenté le marché et étaient prêts à gonfler les prix des marchandisesIl ajoute Benjamin Mundo, président de Century 21 Lafage Transactions, à la tête de dix agences immobilières.

Au-dessus du Cap d’Antibes où l’oligarchie Roman Abramovitch Comme à son habitude, le Cap Ferrat est devenu la presqu’île la plus slave de la Méditerranée française, profitant de la présence russe datant de l’époque du tsar au XIXe siècle.

Des atouts distinctifs entre les mains de la Russie

Les Russes y ont des propriétés emblématiques, comme l’ancien zoo, transformé en une villa très moderne, ou Villa Santo SosperDécoré par l’artiste Jean Cocteau. La milliardaire anglo-américaine Lynn Blavatnik, née en Ukraine lorsque ce pays faisait partie de l’Union soviétique, y possède également le Grand-Hôtel du Cap-Ferrat.

Une présence russe discrète : Dans le port, un bar à vin au nom russe, à proximité d’un manoir géant en construction au nom de l’obscure société civile immobilière (SCI) Kozak, basée à Monaco, un camion de BTP aux inscriptions en cyrillique.

Souvent, les propriétaires se cachent derrière des sociétés fictives basées aux Bahamas ou à Guernesey et cultivent l’art du secret.

Villa Nellkot, oligarque russe et Rolling Stones

nom deAlexandre Ponomarenko Elle lui apparaît rapidement sur les documents du projet SCI La Chabanne, le propriétaire d’une échelle de 15 000 mètres carrés a payé 83,5 millions d’euros en 2008. Trois résidences y sont en cours de construction. Plus d’un an de travail, mais le “Les comptes de M. Ponomarenko ont été gelés, les artisans travailleront sur ce qui a déjà été payé et ensuite le chantier devra s’arrêter“, en l’honneur d’un entrepreneur qui a requis l’anonymat. A” grosse pénurie ” pour lui.

Alexander Ponomarenko, qui a démissionné de la tête du plus grand aéroport de Russie à la mi-mars, a été puni par l’Union européenne quatre jours après le début de l’invasion de l’Ukraine, pour « Liens étroits avec d’autres oligarques associés à VladEmir Poutine”, président russe. Impossible de savoir si ce bien fait partie de la trentaine de biens russes déjà “gelés” en France. Le ministère de l’Economie, en contact avec l’AFP, n’a pas donné de précisions.

Depuis la saisie début mars près de Marseille d’un yacht associé au patron de la société de production pétrolière Rosneft, Igor SechinLes autorités françaises sont désormais réticentes quant à leur poursuite des origines de l’oligarque.

La crainte sur la Côte d’Azur est que les Russes ne puissent plus payer leurs employés et régler leurs factures. Si les marchandises sont congelées, elles ne peuvent être ni vendues ni louées.

Les noms de plusieurs oligarques sont bien connus au Cap Ferrat : la famille Rotenberg en Villa ShoshanaCelui qui considère son père Arkady et son frère comme très proches du président russe, fait l’objet de sanctions américaines.

Le Villa Nellkot Il appartient à la SCI où figurent les noms du propriétaire du sidérurgiste russe Magnitogorsk (MMK). Victor Rachnikov, “l’oligarque influent” selon l’UE qui l’a puni, et sa fille Olga à qui il a fait don. Les volets de cet hôtel particulier néoclassique, où pierres qui roulent Enregistré en 1970 “Exile on Main Street”, fermé. Personne ne répond à propos de la sécurité du PC. Mais l’irrigation fonctionne, les agriculteurs regorgent de fleurs. La France l’a-t-elle gelée ? Que va-t-il s’y passer cet été ?

Annulation des loyers des grandes maisons à 200 000 €/mois

C’est une incertitude générale, on ne connait pas l’issue du postnflit, la situation n’est pas favorable », a reconnu Jean-François Dietrich, maire de Saint-Jean-Cap Ferrat, commune de 1 500 habitants l’hiver où 60 % des 2 074 logements sont des résidences secondaires.

Cela aura des conséquences, beaucoup de choses viennent de la clientèle russe, notamment en ce qui concerne les yachts. Cette année on peut s’attendre à beaucoup de bateaux absents“Même si l’économie locale n’est pas ‘mono-client'”, ajoute-t-il.

Dans l’immobilier, “wait and see”, dit Barbara Benasaya. ” En termes d’achats entre deux et trois millions, nous avons beaucoup de Russes qui n’y sont pour rien, qui s’excusent même pour ce conflit, mais qui ont du mal à sortir l’argent. Certains ont des comptes à Monaco, donc c’est un peu plus facile. sOr pour l’instant, les annulations sont spécifiquement liées à la location de “grandes villas à 200 000 € par mois”, note-t-elle.

Chez SPG Sécurité, qui emploie jusqu’à 40 personnes par saison, son logo est omniprésent sur les portails bordés de caméras », Paiements trimestriels ou annuelsIl est trop tôt pour ressentir l’impact des sanctions.

C’est tragique pour tout le monde», avoue-t-il, demandant littéralement à ne pas être identifié.» Aujourd’hui mon village a perdu son âme avant il y avait un boucher et un coiffeur autour de moi et maintenant il n’y a plus que des agences immobilières “en même temps” Il faut arrêter de critiquer : on mange grâce à eux.“.

Clichés et mines entre oligarques russes et hommes d’affaires

Les habitants disent que les Russes qui vivent ici toute l’année, principalement des femmes et des enfants, font profil bas, allant jusqu’à cacher le drapeau russe sur leurs plaques d’immatriculation. De nombreux Ukrainiens ont également des liens avec le Cap Ferrat, comme Rinat Akhmetov, l’homme le plus riche du pays et propriétaire du club de football du Shakhtar Donetsk, qui a acquis en 2019 villa de cèdre pour 200 millions d’euros.

Tous les clichés sur un Russe qui a fait fortune dans les années 2000 et passé sa vie à Courchevel (les Alpes), Saint-Tropez, ont créé beaucoup de fusion entre hommes d’affaires russes et oligarques proches du pouvoir.Edouard Deschippers, qui porte le projet de transformation de l’hôtel cinq étoiles La Voile d’Or pour le cabinet de promotion russe Kirill Pisarev, via le fonds d’investissement Wainbridge Estate, regrette.

Dès qu’on voit la langue russe dans une demande de prêt ou une ouverture de compte bancaire, on nous répond +non+ sans explication», dit-il, ajoutant que son patron vit à Londres et a transféré sa fortune hors de Russie.

Le processus de démolition et de reconstruction de l’institution familiale n’a pas encore commencé. Edward Dichber mentionne des problèmes techniques.

Arnaud note Allary dans sa barque : « CJe suis pêcheur ici depuis cinq générations. Il y a 50 ans elle ne valait rien, aujourd’hui je n’ai pas les moyens de la louer et j’ai 1 500 euros de loyer. J’ai vu trois petits morceaux qui sont passés au-dessus du port au prix de 1,3 million !“.

Sans les Russes, la pêche serait plus facile dans la baie cet été : ” Parfois, il y a 80 yachts ici et je dois aller pêcher loin.Mais il ajoute que les commandes de homard vont baisser.

Leave a Comment

%d bloggers like this: