Immobilier en Bretagne : les prix sur le littoral, de Blineuve-Val-André à Saint Malo

Sur la Côte d’Emeraude, comme ici à Saint-Cast, les prix restent à un bon niveau. © La Petite Bleue des Côtes d’Armor

. Appartements.

Avec un prix moyen de 3 540 euros/m2 pour les appartements (hors programmes neufs), La commune de Saint-Cast-le-Guildo se classe au 24ème rang des stations balnéaires les plus chères des cinq départements bretons, Selon la classification faite par le notaire public.

C’est la seule commune de Pays de Dinan (Côtes d’Armor) Pour figurer dans cette liste régionale, loin derrière pipi (5 860 euros), Brunissage (5 560 euros), Karnak (5240 euros) et Dinar (5 010) dans les quatre premières positions.

noter que Saint Malo (Ille et Vilaine) 11ème place (4300€/m2), Blinov Val André (Côtes d’Armor) à la 14ème place (4 090 euros), Annulation Au dix-huitième (3920 euros) et Pleurtuit (Ille-et-Vilaine) Il figure également dans ce classement à la 32ème place (2670 euros).

Toutes communes confondues sur Côte d’EmeraudeLe prix moyen au mètre carré d’un appartement ancien est de 3 510 EUR pour la face 22 et de 4 310 EUR (+ 12,4 % en un an) pour la face 35.

Pour l’ensemble de la Bretagne (littoral et intérieur), le prix moyen de vente d’un appartement (hors programmes neufs) est de 156 200 euros pour une surface de 59 m².

. maisons.

Cette fois sur les maisons, par Bai De Dinan, c’est tellement poilu Les prix sont au plus haut : 390 000 € en valeur moyenne, ce qui place le Costa Rica dans le top 20, 19e de la région.

A noter que selon les chiffres des notaires, en 2017 dans la même ville le prix moyen d’une maison était de… 200 mille euros. Qu’il suffise de dire qu’il a doublé en 5 ans environ.

Vidéos : Actuellement dans Actu

Droit devant, mais latéralement Ille et Vilainequi est le prix moyen d’une maison en Saint Briac / la mer Il est de 585 000 euros, ce qui en faitLa deuxième station balnéaire la plus chère de Bretagne après La Trinité-sur-Mer (612 500 €) et au-delà pipi (570 000 euros).

Ailleurs en Baie de Dinan, Saint Jacot de la Mer Il figure également en bonne place, au numéro 23, avec un prix moyen des maisons de 365 000 €.

fonte de saint Loin, à la 41e place (320 000 euros en 2021 contre 223 500 euros en 2017) et Bosses sur Mer Apparaît à la 70e place (275 000 euros).

pas loin d’ici, Saint Lunaire (Ille et Vilaine) Il se classe au huitième rang avec un prix moyen des maisons de 475 000 €, ce qui est plus cher qu’en Dinar (430 000 €, + 14,4 % en un an) et que Saint-Malo (420 000 euros, + 20 %).

Blinov Val André Il a un certain classement, classé 26e au niveau régional (354 000 euros).

tome AnnulationLe prix des logements a également augmenté en un an, de 8 %, avec un prix moyen de 308 900 euros (52e).

Sur les bords de la Rance, Mini-randonnée Il se classe 65e (280 000 euros).

Pour toute la Côte d’EmeraudeCôté costaricien, le prix moyen des maisons est de 280 000 € (+14,3 % en un an). C’est 337 900 € (+16,5%) côté Ille-et-Vilaine.

. les raisons.

A ce prix, on espère qu’il y aura une vue sur la mer, pas moins de 180 degrés. Selon les transactions signées par les notaires, le prix moyen des terrains vendus est poilu Au cours des 12 derniers mois 167 500 euros. L’histoire ne mentionne pas le nombre de pièces vendues, mais Lancieux se classe 14ème sur 40 stations bretonnes Étudié par les notaires Bretton Estate Scale.

Au sommet de cette liste… Saint Briac sur Mer Le prix moyen des terrains à bâtir était de 290 milliers d’euros.

Saint-Malo (259 600 euros) et Karnak (220 000 €) Compléter la plateforme régionale.

Dinar Figure dans le top dix (187 000 euros).

Blinov (109 000 euros) et Le Minhec sur Rance (107 800 euros) ils se succèdent au classement (35 et 36), l’ancien Annulation (102 000 euros et 38).

Pour la Côte d’Emeraude, le prix moyen d’un terrain est de 64 300 euros côté Côte d’Armor et de 93 800 euros côté Bretagne.

Pour l’ensemble de la Bretagne, le prix moyen d’un terrain est de 52 000 euros, la superficie moyenne est de 510 mètres carrés et le prix du mètre carré est de 103 euros.

. Qui sont les acheteurs ?

plein Bretagne et toutes sortes de marchandises combinées, L’âge moyen est de 41 ans.

Les personnes de moins de 40 ans représentant 41% des acheteurs, 40-59 ans38 %. Enfin, les personnes de plus de 60 ans représentent 20 % des investisseurs.

En ce qui concerne les métiers, 22 % sont des cadres supérieurs, 28 % sont des professions intermédiaires.

Les salariés (14 %) et les ouvriers (11 %) représentent un quart des acheteurs, seuls 6 % sont des artisans et 1 % sont des agriculteurs.

Les retraités qui arriveraient en masse ne représentent que 15% Les rangs des acheteurs sont en Bretagne (mais 29% sur la côte costaricienne, 25% sur la côte, côté 35).

D’où viennent exactement ces acheteurs ? Les chiffres des notaires viennent ébranler l’idée que les habitants de la région parisienne affecteront la Bretagne (notamment depuis le Covid).

Les Franciliens ne représentent finalement que 8% des investisseurs en Bretagne, Même si ce nombre peut atteindre 18 % sur le littoral d’Ille-et-Vilaine et jusqu’à 20 % sur le littoral des Côtes-d’Armor.

Le plus souvent, les repreneurs sont du même département (45%) voire de la même commune dans 28% des cas.

Cet article vous a-t-il été utile ? Sachez que vous pouvez suivre Le Petit Bleu dans l’espace Mes News. En un clic, et après inscription, vous retrouverez toutes les actualités de vos villes et marques préférées.

Leave a Comment

%d bloggers like this: