En moyenne, les entreprises françaises ont investi 6,9 M€ dans leur digitalisation en 2021

Stratégie

Selon Proactis, 87% des entreprises françaises de plus de 50 salariés investissent dans leur transformation digitale depuis la pandémie, contre 43% auparavant.

Face aux crises successives qui ont bouleversé les marchés depuis 2020, les entreprises investissent massivement dans les technologies numériques, notamment en France comme l’éditeur Proactis.

PublicitéDans une étude intitulée eRecovery, l’éditeur Proactis a interrogé plus de 1 300 entreprises dans quatre pays européens, dont la France, ainsi qu’aux États-Unis, sur leurs stratégies pour faire face aux crises récentes, dont la pandémie de Covid-19 et le conflit en Ukraine. La transformation numérique constitue un levier important pour gagner en indépendance, notamment en France, où le montant moyen global des investissements dans la digitalisation est le plus important du panel, atteignant 6,9 millions d’euros. Sur la base de ce chiffre, les auteurs de l’étude estiment que plus de 25 000 entreprises françaises de plus de 50 emplois pourraient investir 174,9 milliards d’euros dans la transformation numérique d’ici 2022.

Avant la pandémie, environ 43 % des entreprises françaises avaient investi dans leur transformation numérique. Aujourd’hui, ce chiffre a fortement augmenté pour atteindre 87 % (contre 93 % à l’échelle mondiale). Les investissements sont répartis dans une dizaine de domaines clés, de la gestion financière, à la gestion des fournisseurs, en passant par le CRM, l’ERP ou les ressources humaines. Dans la plupart des cas, les investissements des entreprises françaises représentent 4% du chiffre d’affaires annuel, les seuls domaines un peu autant que la facturation et la gestion documentaire. La cybersécurité reste une priorité en France, avec 56% des répondants jugeant essentiellement dans un contexte de digitalisation de leurs activités.

Supply chain et RH, cibles privilégiées des efforts de digitalisation

L’effort de numérisation cible quelques processus clés. Parmi celles-ci figure la supply chain, où 74% des entreprises françaises ont essayé de se digitaliser l’année qui passe, contre 81% du total des répondants à l’étude, tous pays confondus. En France, les principaux motifs avancés pour justifier ces investissements sont la matrice, voire la réduction des dépenses, la conformité ainsi que la capacité brute de cet équilibre. Avec les difficultés de recrutement rencontrées par de nombreuses entreprises, les processus basés sur les ressources humaines sont également une cible pour choisir des initiatives numériques. Au niveau mondial, 84% des entreprises ont investi dans leur digitalisation d’ici 2021. En France, les RH font partie des principaux processus dans lesquels les entreprises entendent investir au cours de l’année 2022, avec la gestion contractuelle.

Partagez cet article

Leave a Comment

%d bloggers like this: