Comment investir dans un locatif ou LMNP

Le statut LMNP vous permet d’augmenter votre patrimoine immobilier tout en évitant de payer plus d’impôts. Alors, comment investir dans le loyer ou le LMNP ?

Actuellement, développer son patrimoine en diversifiant ses placements peut sembler difficile. Les investisseurs recherchent des investissements rentables et fiables. Et le secteur le plus intéressant pour cela est le secteur immobilier. Cependant, ce type d’investissement accroît le patrimoine mais augmente également les redevances et les taxes. Face à cette situation, il existe une alternative qui vous permet d’augmenter votre patrimoine tout en évitant d’avoir à payer plus de frais et de taxes. Cette solution consiste à obtenir le statut de locataire meublé non professionnel (LMNP).

Quel est le statut du LMNP ?

Lorsqu’une personne acquiert un bien immobilier sous statut LMNP, elle peut bénéficier de la possibilité de ne pas être imposée sur les revenus locatifs générés par la location du bien immobilier en question.

Quels sont les avantages fiscaux du statut LMNP ?

Lorsque vous percevez des revenus locatifs (loyers), les sommes déclarées sont imposées par l’État français. En effet, certains professionnels considèrent les loyers comme des revenus ou des revenus complémentaires. Il existe cependant un cas qui permet d’acheter un meublé non professionnel (LMNP) pour éviter cette taxe.

Ce statut permet aux non-professionnels de louer un bien meublé en échange d’avantages fiscaux attractifs car il est possible de récupérer la TVA et même d’amortir le bien immobilier à bâtir. De plus, il existe actuellement des plateformes en ligne qui facilitent l’investissement immobilier. Par exemple, les particuliers peuvent désormais investir avec Homunity dans l’immobilier.

Comment obtenir le statut LMNP ?

Afin de pouvoir bénéficier du statut LMNP, vous devez acheter un appartement en respectant plusieurs critères et services pour assurer votre éligibilité. Si vous souhaitez bénéficier des avantages fiscaux du statut LMNP, vous devez répondre aux critères suivants :

  • Le propriétaire ne doit pas percevoir plus de 23 000 euros de loyer annuel : La limite est fixée pour limiter les loyers trop élevés pour les locataires tout en laissant une marge de manœuvre aux propriétaires. Ainsi, les avantages à retirer du placement d’un LMNP sont bien réglementés. Et si le propriétaire perçoit plus de 23 000 euros de revenus locatifs par an, alors force est de constater qu’il devra changer de situation et d’ordre et ne pourra pas bénéficier d’avantages fiscaux ;
  • Les revenus locatifs ne doivent pas dépasser plus de la moitié des revenus familiaux : Dans ce calcul, les salaires, les bénéfices industriels et commerciaux et les bénéfices non commerciaux sont pris en compte. Autrement dit, sur le total des revenus déclarés par la famille, les loyers obtenus grâce au statut LMNP ne doivent pas dépasser la moitié.

Quels sont les avantages de la location de mobilier non professionnel ?

Enfin, sachez que le statut LMNP présente d’autres avantages majeurs. Cependant, il ne sera vraiment intéressant que s’il est utilisé comme un investissement à long terme. En fait, l’objectif principal de cette situation est de restituer au propriétaire une partie importante des loyers obtenus par la location. Il faut rappeler que ces revenus n’étant pas imposables grâce à la déduction des charges et des amortissements, les bénéfices sont quasiment nets.

De plus, en cas de revente du logement après plusieurs années, les plus-values ​​réalisées dans le cadre du Real Estate Capital Gains Scheme seront imposées pour les particuliers et non pour les professionnels. Ainsi, plus le logement est détenu longtemps, plus le montant de l’impôt sur les plus-values ​​sera faible. Ainsi, le statut du LMNP permet de profiter du double phénomène des avantages fiscaux car le propriétaire perçoit la quasi-totalité des loyers et le nombre d’années réduira également le montant des impôts sur les plus-values ​​obtenues.

Leave a Comment

%d bloggers like this: